You are here

Quelle est la rentabilité réelle d’un investissement immobilier locatif

rentabilité réelle d'un investissement immobilier locatif

De quelle manière faire le calcul de la rentabilité d’un projet d’investissement locatif ?

La conjoncture économique actuelle en France n’encourage vraiment pas les foyers à dépenser au quotidien. Ils préfèrent d’ailleurs investir et booster leur épargne, et ce malgré des rendements financiers tirés par le bas type Livret A. La méfiance et la précaution sont donc de mise, on cherche à diluer le risque dans une période incertaine de l’économie comme ces dernières années… Et sur l’ensemble de possibilités de placements existants sur le marché, un comparatif peut s’avérer très pratique pour ne pas se tromper ! Beaucoup préfèrent miser sur une valeur stable (non je parle pas de l’or !) et trouvent refuge dans la pierre, mais l’immobilier est-il vraiment rentable comme on le pense en France ? Certains envisagent d’acheter pour louer qui est encore une niche dans le secteur de l’immobilier et calculer la rentabilité investissement locatif permet d’avoir une bonne idée générale des retombées.

La rentabilité nette de l’investissement locatif est la vraie donnée pertinente

Pour se convaincre ou non du bien fondé d’acheter un bien immobilier dans le but de le louer, il faut faire quelques calculs simples pour évaluer le rendement. Calculer la rentabilité brute est la première étape, la plus simple : ce ratio donne une idée du retour sur investissement qu’on peut espérer en fonction de l’achat immobilier, les potentiels loyers, etc… Cependant, il manque des facteurs impactant dans ce calcul qui ne prend finalement en compte que le basique : on divise tout simplement les loyers annuels par le coût de l’investissement. Toutes les dépenses liées à l’acquisition ne sont donc pas incluses, ce qui peut représenter une part importante. Donc en fin de compte, pour avoir une idée plus précise du rendement de l’opération, la rentabilité nette de l’investissement est le calcul que je vous recommande de retenir. Celle-ci reprend la même formule que la rentabilité brute mais en y incluant les charges liées à l’investissement global. On a une idée plus réaliste de son investissement immobilier puisque les charges sont incluses dans le calcul. Ainsi, les assurances, la taxe foncière et les charges de copropriété sont aussi intégrées dans le calcul et dans certaines villes comme Paris ou Lyon, la taxe foncière atteint parfois un mois de loyer, ce qui n’est pas négligeable.

7% de rentabilité sur un investissement locatif à Paris : mythe ou réalité ?

La pertinence de la rentabilité réelle est évidente compte tenu du fait que la fiscalité est personnalisée et change selon les foyers et les investissements qu’on fait. Le même projet immobilier réalisé par deux familles différentes peut donc avoir une rentabilité réelle différente selon les cas. Les investisseurs sont donc de plus en plus nombreux à vouloir investir dans la pierre à Paris. Le dynamisme économique urbain et les transports sont certainement les points forts comme on a pour objectif de faire de la location. Le marché immobilier parisien propose une sécurité et les perspectives sont connues par les spécialistes : les rendements ne sont pas forcément les plus élevés, car à Paris le prix au mètre carré est élevé mais on peut espérer une rentabilité d’investissement locatif d’environ 3% en moyenne. Cependant, il est possible de réaliser des montages à 7% ou plus avec des agences spécialisées. Notamment certains conseillent de penser à faire de colocation, ce qui permet de réduire les risques et d’augmenter sensiblement le rentabilité avec un loyer plus élevé. On ne peut vraiment pas se tromper en faisant un placement immobilier sur Paris, les perspectives de profits sont réelles et en effet intéressantes dans un projet immobilier bien ficelé. Mais attention, l’analyse détaillée de la situation et l’établissement des différents scénarios doivent précéder toute décision. La rentabilité d’un investissement locatif se calcule assez facilement, il suffit de connaitre trois formules qui ne sont pas compliquées. La rentabilité brute, la rentabilité nette de l’investissement et la rentabilité réelle. La fiscalité est un point important et doit être prise en compte pour un maximum de précision. Pour avoir l’espoir d’approcher au plus près une rentabilité d’investissement locatif de 7%, je vous conseille de vous attacher les services d’une agence spécialisée dans l’investissement immobilier à but locatif.

Top
  • Serrurier Paris
  • taux livret a